Le Forum de la Charte de l’Énergie, dont le Turkménistan assure la présidence, s’est tenu à Achgabat les 30 et 31 mai. Les débats étaient consacrés au thème : « Vers un accord-cadre multilatéral sur le transit des ressources énergétiques »

Dès l’ouverture des travaux, Urban Rusnak, le secrétaire général de la Charte de l’Énergie a situé l’enjeu des travaux en expliquant que le développement de nouvelles procédures pour l’approvisionnement en ressources énergétiques devait se faire dans le respect des intérêts à la fois des pays producteurs, des consommateurs et des pays de transit.


Comme tous les ans, la zone touristique nationale d’Avaza a servi de cadre au Congrès international du Gaz turkmène dont c’était, les 23 et 24 mai, la 8e édition. Ce rassemblement des représentants des États et entreprises internationales qui ont des intérêts dans l’exploitation et la distribution du gaz au Turkménistan a été organisé par le consortium Turkmengaz et la société britannique Summit Trade Events, Ltd.

Cette année, 326 délégués en provenance de 36 pays et représentant 121 sociétés et organisation, notamment dix délégations officielles d’Afghanistan, d’Azerbaïdjan, de Belgique, de Corée du Sud, de Géorgie, du Kazakhstan, du Pakistan, des Philippines, de Russie et de Turquie.


Les présidents Mirziïoiev et BerdymoukhamedovLes 19 et 20 mai, le président de l’Ouzbékistan Chavkat Mirziïoiev a effectué une visite de travail au Turkménistan, marquée notamment par une rencontre au sommet avec le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov dans la zone touristique nationale d’Avaza.

Les deux parties considèrent ce voyage comme le prolongement de la visite officielle que le président Mirziïoiev a effectuée au Turkménistan les 6 et 7 mars derniers, au cours de laquelle avait été signé un traité de partenariat stratégique entre les deux pays.

Moins de deux mois et demi plus tard, les premiers résultats de ce partenariat commencent à apparaître. Pendant leur rencontre à Avaza, les présidents ont annoncé des avancées importantes dans ce cadre.


Le 18 mai, jour de fête nationale au Turkménistan, est destiné à marquer l’unité et la concorde nationales. Le pays commémore à la fois l’adoption de sa Constitution et le grand poète, penseur et grand classique littéraire turkmène Magtymguly Pyragy, dans un effort pour représenter par cette double célébration la continuité de l’expérience spirituelle, culturelle et démocratique du peuple turkmène.

C’est traditionnellement devant le monument à la Constitution, à Achgabat, que commencent les festivités de la journée. Cette année n’a pas dérogé à la règle avec un dépôt de gerbes auquel ont pris part le chef d’État, les membres du gouvernement, les responsables de Mejlis, les édiles municipaux et les représentants du corps diplomatique.


Lors d’une réunion élargie du Cabinet des ministres, hier, le président Berdymoukhamedov a demandé au Conseil national de sécurité de travailler sur un programme destiné à lutter contre la corruption et la fraude.

Au cours de la réunion, le président de la Cour suprême, Beguentch Tchariev, a rendu compte des résultats d’enquêtes qui ont mis à jour des cas graves de corruption et de fraude de la part de responsables de haut niveau, notamment au sein du Parquet général.

Il a également exposé les résultats des investigations menées contre les anciens dirigeants de la construction du complexe chimique de Turkmengaz, ainsi que de l’usine de production d’huile végétale de Baïramali et de la cimenterie de Baharly.