La première pierre de la future autoroute qui reliera, en décembre 2023, la ville d’Achgabat à Turkmenabat, capitale de la province de Lebap, dans l’est du pays, a été posée au cours d’une cérémonie solennelle à laquelle ont participé plusieurs responsables du gouvernement, des parlementaires et des administrations régionales.

C’est par une résolution du Cabinet des ministres du 11 janvier dernier que la société anonyme Türkmen Awtoban, membre de l’Union des Industriels et Entrepreneurs, a été autorisée à mener les travaux de construction des voies de circulation et des diverses installations et infrastructures nécessaires à l’exploitation et à l’entretien de l’ouvrage.


Lors d’une réunion spéciale du Cabinet des ministres convoquée pour se pencher sur la réalisation du Plan septennal en cours, le président Berdymoukhamedov a donné de nouvelles directives pour la finalisation de sa version définitive qui ne couvrira pas la période 2018-2024, comme il était précédemment prévu, mais 2019-2025.

La réunion s’est tenue en présence de vice-présidents du Cabinet chargés des secteurs concernés par le document : Gochmyrat Mouradov (économie et finances), Akyniïaz Agamouradov (éducation, science, santé et tourisme), Tchary Gylyjov (commerce), Dadebey Amangueldiïev (construction et énergie), Essenmyrat Orazgueldiev (agriculture).

Le président a appelé les participants à approfondir leur contribution au Plan dans leurs secteurs respectifs selon les lignes nouvellement fixées.


Le président Berdymoukhamedov a effectué une visite de travail dans le district de Bagtiïarlyk, au nord d’Achgabat, pour étudier le projet de zone résidentielle qui va être construite dans cette partie de la ville. Il s’agit d’un véritable nouveau quartier qui va émerger de terre avec des lotissements et des immeubles d’habitation, des bâtiments administratifs, des commerces, des services communaux et des équipements sociaux.

Ainsi, les investissements prévus permettront la construction de huit jardins d’enfants et écoles maternelles, six écoles primaires et secondaires, une maison de la culture, deux établissements médiaux et un palais des mariages. Ces projets entrent dans le cadre du développement du district pour la période 2020-2030.

Les bâtiments prévus comprennent également :

– un immeuble administratif pour la municipalité du district ;

– des zones résidentielles dans diverses configurations, depuis les immeubles d’habitation à plusieurs étages aux lotissements de cottages individuels qui permettront de loger quelque 100 000 personnes sur une superficie de 600 hectares (les plans sont encore à l’étude) ;


Les habitants du Turkménistan ont accueilli la nouvelle année, comme il se doit, par des repas en famille ou entre amis, mais aussi par des rassemblements festifs dans les lieux les plus symboliques de leurs villes et villages : au pied des arbres de Nouvel An dressés dans chacune de leurs localités.

À Achgabat, l’arbre principal du pays se trouve au centre de la capitale, sur la grande place devant le Centre culturel et de divertissement Älem (Univers). Des milliers de personnes ont participé à un spectacle haut en couleur au cours duquel se sont produits les plus grands artistes et des célébrités montantes de la chanson et du divertissement du Turkménistan. Grâce à des liaisons vidéo, les spectateurs assemblés dans les centres administratifs des provinces ont pu assister au spectacle. Mais la communication n’était pas à sens unique et la capitale a pu également assister aux numéros préparés par chaque province et diffusés à tour de rôle sur les écrans géants.


Dans une Interview accordée à Turkmenportal, Jürgen Krahn, le directeur général de CIFAL, a donné son opinion sur le gazoduc Turkménistan-Afghanistan-Pakistan-Inde et sur un autre sujet important pour le Turkménistan, le projet, tout aussi considérable, de gazoduc Transcaspien qui relierait les terminaux gaziers de Türkmenbaşy à ceux de Bakou (Azerbaïdjan) par le fond de la mer Caspienne.

Pour Jürgen Krahn, l’une des raisons du succès de la conférence internationale « Oil and Gas of Turkmenistan 2018 », qui s’est tenue en novembre, est que de nombreux participants voulaient avoir plus de détails sur le gazoduc TAPI, le projet le plus important pour la région en termes politiques et économiques.