mercredi, 09 mars 2022

Le Turkménistan a célébré la Journée internationale de la femme

Hier, le 8 mars 2022, le Turkménistan a consacré un ensemble de cérémonies et d’événements à la Journée internationale de la femme. Ce jour férié est une date privilégiée où chaque femme, jeune ou âgée, est l’objet de toutes les attentions de leur entourage masculin.

À Achgabat, la cérémonie la plus marquante a été la remise des clés de nouveaux appartements confortables dans des immeubles de standing à quelque trois cents mères qui ont donné naissance à huit enfants ou plus. Elles ont été honorées, par décret présidentiel, de la médaille et du titre de « Yene Myakhri » (« Tendresse maternelle »).

Au cours de ces célébrations, les orateurs ont noté que la politique poursuivie par le Turkménistan vise à garantir que, grâce à de nouvelles conditions socio-économiques, les femmes ne se limitent pas au rôle de maîtresses de maison au sein de leur foyer, mais soient activement impliquées dans la vie politique et économique du pays. Ils ont également souligné que les femmes turkmènes d'aujourd'hui sont des dirigeantes, des professionnelles hautement qualifiées, des scientifiques, des enseignantes, des médecins, des parlementaires et des diplomates. Mais en même temps, elles demeurent des mères attentionnées qui continuent de veiller sur leurs familles.

Des cérémonies solennelles ont eu lieu dans tous les centres régionaux du pays. Les ministères et les institutions gouvernementales, les organisations sociales et les entreprises, partout dans le pays, ont organisé des remises de cadeaux en espèces aux femmes de leur personnel, au nom du Président du Turkménistan.

La journée a également été marquée par des célébrations diverses : spectacles, concerts, expositions. Le point d’orgue des cérémonies a été un concert spectaculaire donné par des grands artistes du pays dans le cadre du Centre culturel d’État, d’Achgabat.