Le ministère du Pétrole et du Gaz du Turkménistan a servi de cadre, du 8 au 11 septembre, à une table ronde turkméno-russe consacrée au développement de la coopération dans le domaine énergétique et l’industrie des hydrocarbures.

La partie russe était représentée par des instituts de recherche de l’Académie des Sciences, le fonds Skolkovo pour l’innovation, ainsi que des dirigeants d’entreprises comme le groupe Metropol, Tioumen NII Giprogaz, Interek, RosKon, Anod, GMS Neftemach, etc. Les participants du côté turkmène étaient des spécialistes du ministère du Pétrole et du Gaz, ainsi que les corporations Turkmengas, Turkmenoil, Turkmengeology, TurkmenNefteGazStroï, TKNPZ, etc.


Une réunion du comité pour la création du Parti agraire du Turkménistan s’est tenue à Achgabat pour fixer l’organisation d’un congrès fondateur qui se tiendra le 28 septembre prochain, dans le respect des lois en vigueur. Des représentants en provenance des différentes provinces du pays ont pris part à la réunion.

L’ordre du jour du congrès prévoit la création du parti, l’adoption de la charte, des statuts et du programme, l’élection des membres du comité central ainsi que des responsables de la commission de surveillance et de contrôle.


Une usine destinée à la production de bitume de haute qualité à partir de résidus de pétrole est en cours d’achèvement à la raffinerie de Saidi, dans la province de Lebap. Le maître d’œuvre en est la société américaine Westport Trading Europe Limited et les investissements s’élèvent à quelque 78 millions USD, selon le journal Neitralnyï Turkmenistan. L’unité produira 37 200 tonnes de bitume par an.

Le bitume est destiné à la construction du réseau autoroutier dont le pays se dote actuellement. En raison du climat turkmène, le défi des ingénieurs est de produire un bitume résistant à la chaleur et compatible avec les normes internationales.


Les 3 et 4 septembre, Achgabat a été le cadre d’une conférence internationale sur les corridors de transport et de transit et leur rôle dans la coopération entre les États, la stabilité et le développement. Quelque 200 participants de 36 pays, ainsi que 12 organisations internationales et régionales ont pris part aux travaux.

Les débats ont porté sur le rôle des routes de transport et de transit dans le cadre du développement durable du fret automobile et ferroviaire et sur la manière de gérer efficacement les réseaux de transport grâce à l’utilisation des technologies les plus récentes.


Un groupe industriel du complexe métallurgique de Russie a signé, le 29 août dernier, un protocole de coopération commerciale, scientifique et technique avec la société d’État turkmène Turkmenoil.

Le groupe industriel, spécialisé dans la production et la vente de tubes métalliques, comprend notamment le groupe sidérurgique de Tcheliabinsk TchTPZ, l’Usine métallurgique Novotroubny de Pervouralsk, une division d’Ouraltroubostal spécialisée dans le commerce du métal, la société META LLC et une division d’équipement pour les champs pétrolifères représentée par la société Rimera.